Vivre aux Senioriales jeune Senior puis moins jeune, devenir jeune nonagénaire, et enfin recevoir l’adieu des Amis.

Choisir de venir vivre aux Senioriales c’est opter pour le « vivre ensemble » puis le « vivre à côté » et il peut arriver le temps du « dernier adieu ». Ce n’est pas triste du tout, au contraire. C’est une chance de s’en aller accompagné par ses amis, ceux qui vous ont aidé, aimé, soutenu…, qui ont partagé vos joies ou vos difficultés, ceux qui savent réellement qui s’en va, ceux qui sont à même de vous dire un adieu sincère et affectueux.

L’expérience d’une dizaine d’années vécues déjà dans ma résidence me permet de témoigner en connaissance de cause. Vivre dans une grande Résidence Village c’est comme vivre dans un quartier d’un village ou d’une ville. La proximité des villas crée un lien local car, par exemple en ce qui me concerne, vivant à l’extrémité de celle-ci, aucun véhicule, aucun piéton ne passe devant ma porte. Aussi j’ignore totalement comment vivent les autres « quartiers ». Je rencontre ces résidents au Club House, ou aux boîtes aux lettres, ou aux activités dans le village, mais le lien affectif n’est pas autant établi qu’avec les personnes proches géographiquement.

Des décès, car il faut bien se dire qu’ils peuvent survenir, nous ont déjà fait souffrir. Notre devoir est d’être présent aux obsèques et même d’apporter un témoignage d’adieu. C’est la preuve que les Senioriales nous sont utiles jusqu’au bout et que l’on fait le bon choix en venant y vivre. Dernièrement, une résidente devenue dépendante, et qui séjournait dans un EHPAD, est décédée. Seulement cinq personnes étaient présentes à ses obsèques : toutes les cinq appartenaient à son ancienne résidence Senioriales. L’adieu s’est trouvé très personnalisé – en l’absence de sa propre famille résidant de l’autre côté de l’Atlantique – car ces cinq personnes l’avaient bien connue et aimée.  R.G.

Ces deux charmantes anciennes résidentes s’étaient rapprochées, le temps de fêter un anniversaire, entourées de nombreux voisins ! Et ces deux personnes, qui se prénommaient toutes deux « Yvette » s’en sont allées la même semaine, définitivement… C’était la semaine où curieusement se fête la sainte « Yvette » !!!

       

Publicités

Février 2018 : l’animation continue au Club-House !

L’animatrice propose une animation « confection de crêpes au Club-House » : bonne occasion de faire sortir les anciens, ou malades de chez eux, etc… ! Merci de ce délicieux moment, notamment à Marie qui s’est dévouée aux fourneaux. 

 

      Et une sortie restaurant du Casino au bord du Lac Christus, à St-Paul les Dax, pour intégrer les nouveaux arrivants !

Lire la suite

De l’automne à l’hiver : Hinx toujours animé ! Vive 2018 !

A peine le temps de rentrer de Vendée et des rencontres intersenioriales : d’autres agapes nous attendent !

    

Une choucroute pour aborder Novembre, repas organisé pour soutenir financièrement la revue trimestrielle  » l’Oeil de Hinx », journal des associations appelé aussi « Vivre à Hinx ». Les résidents reçoivent, comme tous les villageois, cette revue gratuitement. Ils connaissent ainsi le calendrier des activités des associations et les comptes rendus des moments festifs. Le succès a été inouï,(on a dû refuser du monde !), et des résidents étaient présents bien sûr !

 

 

 

 

 

Et bientôt c’est la Toussaint et le 11 novembre où les résidents retrouvent les villageois chaque année et participent également  au dépôt de gerbe. Lire la suite