Voyage à Porto des « Enchantés des Senioriales de Hinx » – 2ème partie.

Un peu d’histoire  sur la naissance du nom « Portugal » : à l’époque romaine, le Douro est un obstacle aux communications entre le nord et le sud de la Lusitanie ; deux cités qui se font face en contrôlent l’estuaire  : Portus (le Port) sur la rive droite ; Cale sur la rive gauche. Au 8ème siècle, les Musulmans envahissent la Lusitanie ; mais la résistance des Chrétiens les empêche de s’installer de façon durable dans la région entre le Minho et le Douro ; c’est ce territoire, déjà appelé Portucale, que Dona Tareja (Thérèse), fille du roi de León, apporte en dot, en 1095, à son mari Henri de Bourgogne (descendant du roi de France Hugues Capet), sous forme de comté ; devenu un des foyers de la Reconquête, le comté donnera son nom à la nation.

Après la visite du Palais de la Bourse et de l’Eglise saint François, nous quittons la place de l’Infant Henri pour rejoindre le Quai Ribeira. Nous faisons face au fameux pont Luis I avec ses deux niveaux.

Sur les façades colorées il est normal d’y voir du linge sécher !  Sous les arcades se sont installés de nombreux bars et restaurants. C’est « Chez Lapin » qu’un déjeuner nous attend, principalement fait de poisson : là, il s’agit de la sole. Délicieux !

Animation sur les quais pour nous accompagner vers le bus qui nous attend sur la place de l’Infant Henri pour traverser le Douro et visiter une cave, mais également découvrir l’ambiance des quais de Vila Nova de Gaia avant d’embarquer sur le Douro.

Le pont routier Luis I, d’une portée de 172 m, a été construit en 1886 par la société belge de Willebroeck, suivant une technique analogue à celle d’Eiffel ; son originalité réside dans l’existence de deux tabliers superposés permettant de desservir simultanément les quartiers hauts et bas de chaque rive.

L’entrée du chai visité se trouve immédiatement au pied du pont, à droite sur la photo. Par la fenêtre, à l’intérieur on aperçoit sur l’autre rive un téléphérique.

Une jeune guide parlant un français impeccable nous a parfaitement expliqué la différence entre un vin de porto blanc et rouge, entre un tawny et un ruby, un vintage et…là j’ai perdu pied ! Il était temps d’aller profiter de la dégustation !

A suivre !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s