Accueillis par les villageois et intégrés à la population hinxoise.

Un village qui voit sa population augmenter d’environ 120 personnes par l’installation de notre résidence reçoit une manne intéressante à plus d’un titre. Et les demandes d’adhésions par les diverses associations affluent. C’est ainsi que des résidents acceptent d’apporter leur concours : au Club des Seniors, à la FNACA (anciens combattants), à « Vivre à Hinx » (bulletin trimestriel relatant les activités des associations), et aussi à l’école (activités périscolaires), au CCAS (Centre communal d’action sociale), à la médiathèque, à la banque alimentaire, etc…

L’église n’est pas en reste. En des temps de disette en prêtres, les laïcs sont fort sollicités. Et le Relais paroissial de Hinx, (l’un des seize relais de la Paroisse Sainte-Thérèse de Montfort en Chalosse), a aussi bénéficié d’une aide non négligeable. En effet, quelques paroissiens nouveaux au sein de la résidence se sont fait connaître, c’est ainsi que l’un d’entre eux a accepté de recevoir de l’évêque du diocèse la charge des cérémonies d’obsèques sans eucharistie au profit de la paroisse. Et notre résidence de seniors a déjà pu, malheureusement, bénéficier de ses prestations. )

Dernièrement notre curé, retenu par une activité au profit des jeunes de l’aumônerie, a demandé son remplacement pour l’office d’un samedi soir de juin. Investis nous-mêmes au sein de notre relais paroissial, nous accueillons, mon mari et moi-même, le Père Alfred arrivant de Dax. Alors qu’il salue les uns et les autres avant la messe, Gisèle lui répond qu’elle a toujours vécu à Hinx. A notre tour nous précisons que nous ne vivons ici que depuis huit années car nous résidons à côté de l’église dans la résidence des Senioriales. Il s’exclame : « Ah ! Vous êtes des migrants intégrés ! ». On ne peut pas mieux dire !

Il est facile de s’investir lorsqu’on est bien accueilli. Tous les résidents reçoivent une invitation par la municipalité chaque début d’année aussi bien pour la galette des rois que pour les vœux du maire, et aussi pour la « fête des mères ». Et les personnes plus âgées, ne pouvant se déplacer, reçoivent un petit colis en guise d’étrennes, porté à leur domicile par les membres du CCAS.

Nous sommes réellement gâtés à Hinx !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s